L’arrivée de l’hiver peut mettre à l’épreuve le bon fonctionnement de votre chauffe-eau. Pour éviter les désagréments liés à une panne de chauffe-eau en plein hiver, nous avons quelques conseils pratiques pour l’entretien et les réglages du chauffe-eau afin d’éviter les problèmes courants pendant la saison hivernale.

  • Je vérifie la température du chauffe eau

Assurez-vous que la température du chauffe-eau est réglée entre 49°C et 60°C. Cela garantit une température d’eau chaude suffisante tout en évitant la surchauffe, qui peut entraîner une consommation énergétique inutile.

  • J’isole les canalisations d’eau chaude

Enveloppez les canalisations d’eau chaude avec du ruban adhésif isolant pour les protéger du froid. Cela aide à maintenir la température de l’eau pendant son trajet depuis le chauffe-eau jusqu’aux robinets. Cela réduit également les pertes de chaleur pendant le transport de l’eau chaude, maintenant une température constante et évitant le refroidissement inutile.

  • Je draine mon chauffe-eau

Videz une petite quantité d’eau du réservoir du chauffe-eau, d’environ un quart, pour éliminer tout dépôt de sédiments accumulés au fil du temps.  Cela permet un fonctionnement plus efficace et prolonge la durée de vie du chauffe-eau. Ces sédiments peuvent réduire l’efficacité du chauffe-eau, et un simple vidange peut prévenir ce problème.

  • J’inspecte la soupape de sécurité

Testez la soupape de sécurité du chauffe-eau en la soulevant et en la refermant. Assurez-vous qu’elle évacue l’eau correctement et remplacez-la si nécessaire. Cela permet de s’assurer qu’elle n’est pas bloquée et qu’elle peut évacuer l’eau correctement, prévenant ainsi toute accumulation de pression excessive.

  • Je contrôle les anodes

Les anodes sacrificielles aident à prévenir la corrosion à l’intérieur du chauffe-eau. Vérifiez leur état tous les quelques mois et remplacez-les si elles montrent des signes de corrosion, assurant ainsi une protection continue contre la rouille.

  • J’isole le chauffe-eau 

Si le chauffe-eau est situé dans un endroit froid, comme le garage ou le sous-sol, envisagez de l’isoler avec une couverture isolante spéciale pour chauffe-eau. Cela réduit la perte de chaleur et garantit une température de l’eau constante même dans des conditions météorologiques rigoureuses.

  • Je vérifie les entrées d’air 

Les chauffe-eau à combustion nécessitent de l’air pour fonctionner correctement. Assurez-vous que les entrées d’air ne sont pas obstruées par la neige, la glace ou d’autres obstructions, permettant une combustion efficace du gaz.

  • J’inspecte le groupe de sécurité 

Contrôlez le groupe de sécurité du chauffe-eau pour s’assurer qu’il fonctionne correctement et prévenir toute fuite d’eau. Si vous observez des gouttes d’eau, cela peut indiquer une défaillance, et il est recommandé de remplacer la soupape de sécurité. Consultez un professionnel afin de vous garantir une intervention ainsi qu’une matériel de qualité, qui vous tiendra quelques années.

  • Je contrôle les tuyaux d’alimentation en eau

Vérifiez l’isolation des tuyaux d’alimentation en eau pour éviter le gel. Les tuyaux exposés au froid peuvent geler, provoquant des obstructions et des pannes. Remplacez toute isolation endommagée.

  • Je planifie une vidange complète

Si votre région connaît des hivers très froids, planifiez une vidange complète du chauffe-eau en fin de saison pour éviter les dommages dus au gel. Cette manipulation évite que l‘eau restante dans le réservoir ne gèle, potentiellement endommageant le chauffe-eau.

  • Surtout, je fais appel à un professionnel si j’ai des doutes

L’intervention d’un professionnel pour le remplacement de votre chauffe eau électrique est avant tout un gage de qualité.

Comment Here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *